Aller plus loin en matière de sécurité

Réservez votre démo

Merci de compléter le formulaire. Nous reviendrons vers vous dans les plus brefs délais.

Votre demande concerne
Spinner

De nos jours, la robotique fait rage dans l’industrie du nettoyage professionnel mais les robots ne sont pas nouveaux : ils travaillent avec les ouvriers des usines et des entrepôts depuis des décennies. L’International Federation of Robotics (IFR) confirme que plus de 400 000 robots industriels ont été livrés en 2018, avec une légère baisse en 2019 et une croissance moyenne attendue de 12% entre 2020 et 2022.(Source).

Au fur et à mesure que la technologie avance, nous constatons une plus grande diversité parmi les robots sophistiqués et le nettoyage autonome en est un exemple probant.

«Aujourd'hui, outre les robots industriels classiques, nous avons des robots de service professionnel, des robots collaboratifs qui travaillent avec les ouvriers et des robots autonomes mobiles dans un grand nombre d'industries et d'entreprises», explique Vladimir Murashow, scientifique Senior et membre du Center of Occupational Robotics Research. (Source).

Les progrès en matière d'autonomie renforcent la sécurité

Si les robots industriels classiques réalisent souvent des tâches monotones dans des environnements fluides tels que les lignes d'assemblage, les nouvelles machines de nettoyage autonomes sont conçues pour fonctionner dans des environnements beaucoup plus complexes avec différents obstacles à contourner et dans des conditions différentes.

Les progrès en matière d'autonomie renforcent les exigences de sécurité.

«La collaboration robots-humains représente un nouveau risque sur le lieu de travail dont la mesure reste à définir», expliquait le Directeur John Howard lorsque le National Institute for Occupational Safety and Health (NIOSH) a annoncé le lancement de leur Center for Occupational Robotics Research en 2017.

«Il s'agit d'un domaine nouveau pour les professionnels de la sécurité et de la santé et il existe peu de directives ou de politiques régissant l'intégration sûre des robots sur le lieu de travail», explique John Howard.

Une nouvelle norme de sécurité a vu le jour 

Toutefois, d’après Charalambos Freed, Directeur de la normalisation et des relations avec le gouvernement chez Nilfisk, cette situation a évolué : en décembre 2017, la première norme de sécurité visant spécifiquement les fonctions des robots de nettoyage commerciaux, CSA/ANSI C22.2 n°336-17, est entrée en vigueur. Développée par l’American National Standards Institute et l’Association canadienne de normalisation, elle stipule que la sécurité doit être assurée lorsque les robots de nettoyage commerciaux fonctionnent dans des environnements publics, dynamiques et fréquentés.

«Grâce à cette nouvelle norme, tous les robots de nettoyage commerciaux vendus aux États-Unis et au Canada doivent satisfaire les conditions de sécurité élémentaires d’une machine d’entretien des sols commerciale et de la norme CSA/ANSI C22.2 n°336-17 pour être homologuée», explique C. Freed, qui préside le groupe des robots de nettoyage commerciaux au sein de la CSA et à l’international au sein de l’IEC*.

D'après l'American National Standards Institute, la certification par un organisme indépendant «représente une crédibilité unique» et constitue un sceau indépendant attestant que le produit est sûr.

Dans certains pays, comme les États-Unis, les employeurs sont légalement tenus de faire preuve de diligence eu égard aux équipements utilisés dans leurs locaux; tout manquement au respect de cette norme peut donner lieu au rappel ou retrait du produit du marché ou à des amendes. L’utilisation d’équipements conformes aux normes industrielles est une approche robuste à la satisfaction de cette exigence légale.

Selon C.Freed, la norme de sécurité relative aux robots de nettoyage commerciaux crée un environnement sûr pour les clients qui veulent ou ont besoin de protéger les occupants d’environnements dynamiques, qu’il s’agisse d’employés ou de visiteurs.

«Lorsqu'une machine est certifiée par un organisme indépendant selon des normes harmonisées, elle est présumée conforme aux directives et réglementations de sécurité. Cette certification vous rassure quant à la sécurité des solutions autonomes utilisées pour vos opérations de nettoyage», ajoute Charalambos Freed.

Informations sur CSA/ANSI C22.2 n°336-17

● Publiée comme une norme nationale du Canada par la CSA et approuvée par l’American National Standards Institute (ANSI) comme une norme nationale américaine.

● La norme est entrée en vigueur en décembre 2017; tous les fournisseurs souhaitant être certifiés par un organisme indépendant doivent respecter les conditions de sécurité.

● Dans la plupart des pays, les lois sur la santé et la sécurité exigent que les employeurs fassent preuve de diligence eu égard aux équipements utilisés dans leurs locaux, pour prévenir les accidents et les blessures sur le lieu de travail. L’utilisation d’équipements conformes aux normes industrielles contribue à satisfaire ces conditions.

●​ À l’heure actuelle, la norme de sécurité est applicable aux États-Unis et au Canada. Une norme similaire est en cours de développement pour les marchés européens.

Les nouvelles exigences de sécurité relatives aux robots d'entretien commerciaux s'axent sur des fonctionnalités telles que :

  • Distance d'arrêt
  • Détection/évitement des obstacles
  • Détection des dénivelés abrupts
  • Détection des zones critiques
  • Freins de parking
  • Vitesse max.
  • Signal sonore au démarrage de la machine

Autrement dit, la nouvelle norme de sécurité veille à ce que la machine autonome certifiée fonctionne en toute sécurité dans les environnements avec des gens, des obstacles, des objets et autres obstructions potentielles.

Amit Khamkar, Directeur des Solutions Autonomes Connectées chez Nilfisk, confirme que la Liberty SC50 est certifiée conforme à la nouvelle norme de sécurité par un organisme indépendant.

«La Liberty SC50 , première solution autonome Nilfisk du marché, a été certifiée conforme à la nouvelle norme de sécurité par un organisme indépendant et porte le label cETLus. La machine a été certifiée par un un laboratoire indépendant officiellement accrédité par l'Agence de Sécurité et de Santé américaine.»​

En outre, la Nilfisk Liberty SC50 a été certifiée par l’IEC et bénéficié d’une certification par un organisme indépendant en Europe pour prouver la présomption de conformité aux directives et réglementations de sécurité applicables.

Pour davantage d'informations sur la nouvelle norme de sécurité, rendez-vous sur le site de la CSA.

DÉCOUVREZ LE NETTOYAGE AUTONOME

Réservez votre démo Liberty SC50 dès aujourd’hui

Comment ça se passe ?

Lorsque vous demandez une démo Liberty SC50, un expert en nettoyage autonome vous contacte pour prendre rendez-vous.

  • ÉTAPE 1 : Identifier votre besoin. Au cours de l’appel, nous vous poserons des questions pour avoir une idée de vos opérations et processus de nettoyage actuels et déterminer si le nettoyage autonome est fait pour vous.

  • ÉTAPE 2 : Planifier la visite. Nous choisirons un lieu sur place et vous demanderons de prévoir un créneau de 2 heures pour votre équipe.

  • ÉTAPE 3 : Découvrir la Liberty SC50 en action ! Notre équipe apportera la Liberty SC50 sur votre site pour une démonstration.

En savoir plus sur la Nilfisk Liberty SC50

Après des années de développement et de perfectionnement, elle est enfin prête à relever tous vos défis de nettoyage. Dans les aéroports, les écoles, les gymnases, la Liberty SC50 nettoie les sols à n'importe quel moment de la journée et sans surveillance.

Prêts pour le nettoyage autonome ? La Liberty SC50 est faite pour vous.